QUI SOMMES-NOUS ?

TeenLabs recherche et partage les meilleures activités disponibles pour les adolescent.e.s, de 12 à 20 ans.

TeenLabs accompagne les jeunes pour les aider à donner au Numérique une place de

choix dans leur avenir. Le monde se digitalise et il suffit de s'y frotter

pour mieux comprendre les rouages de demain !

Nous invitons tous ceux qui veulent développer leurs compétences d'avenir à rejoindre notre groupe de passionné.e.s qui se rassemblent, s'inspirent et s'entraident dans leur parcours au cœur du Numérique.


TeenLabs, c'est un espace unique qui regroupe les formations, les ateliers, les évènements qui permettent de profiter des opportunités offertes par le monde du Numérique :

  • apprendre à coder,
  • dessiner avec une tablette numérique,
  • imaginer et animer des personnages,
  • modéliser et imprimer en 3D,
  • connecter des composants programmables,
  • programmer des robots,
  • concevoir des sites web ou des apps,
  • monter des vidéos,
  • composer des musiques,
  • présenter un projet à un public,
  • prendre part à des projets innovants,
  • trouver sa place dans une équipe,
  • savoir présenter ses idées et convaincre,
  • analyser des données,
  • sécuriser ses données,
  • chasser les fake news,
  • faire preuve d'esprit critique ...

    UNITY-hummingbird-640x360.png

Manifeste :

Nous croyons que le monde de demain sera organisé sur la base des Tech&Soft Skills : depuis la maîtrise des logiques algorithmiques et l'usage d'outils technologiques jusqu'à la conception et la réalisation de projets, en passant par la mise en valeur de ses idées, son esprit critique et la pratique de son leadership...

Il y a peu de temps, nous avons tous vécu l’expérience inattendue du confinement.
Ce n’était pas facile à vivre car toute notre vie a été transformée de manière brutale. On ne pouvait plus voir ses amis, ses proches ni ses grands-parents, on ne savait pas quand ça allait se terminer et si on allait pouvoir partir en vacances.
Encore en ce moment, on voit que le virus n’est pas vaincu. Tout le monde risque d’être touché. C'est transmis par les personnes qu’on fréquente au quotidien, que ce soit dans son établissement scolaire, dans le cadre de ses activités sportives ou culturelles, ses sorties ou son entreprise…
Personne n’est à l’abri et nous risquons de rester de nouveau bloqué.e.s chez nous plusieurs jours d’affilée.

Mais le confinement a aussi montré à tout le monde que le numérique permettait de rester en contact. La majorité d’entre nous ont passé beaucoup d’heures sur des applications numériques pour échanger avec la famille, les amis, les collègues.
Nos clubs de sport nous ont envoyé des tutos vidéo pour continuer à nous entraîner. Nous avons suivi les recommandations Netflix ou Youtube. Nous avons passé des heures sur nos jeux vidéo préférés, etc…
Par exemple, les stars américaines ont célébré les Emmy Awards 2020... en visio !
On dit souvent que les plus à l’aise avec ce mode « multi-connexions » sont les ados.
C’est vrai d’un côté car ce sont les champions des groupes Whatsapp, des comptes Insta, des sessions Youtube lancées en arrière-plan d’un cours d’histoire en visio tout en enregistrant des TikTok à mourir de rire, en cochant les réponses du devoir de maths en ligne et en gagnant des Top 1 de folie…
Mais les adultes ont bien pris le train en marche aussi ! Ils ont réussi à découvrir comment activer le micro de son ordi en se connectant à Zoom mais sans lancer sa caméra quand on n’a pas eu le courage de se coiffer. Ils ont aussi appris à enchaîner les séries Netflix, à explorer les tutos pour faire du pain, à chercher des lots géants de PQ livrés en Next Day …

Ce numérique du quotidien s’appuie sur des services conçus par des entreprises qui engagent des experts du codage et qui leur demandent de programmer des algorithmes efficaces. Tellement efficaces, qu’on ne peut plus s’en passer lorsqu’on commence à sérieusement les utiliser.
Ces systèmes étaient créés au départ pour des belles missions comme retrouver ses amis lorsque nous sommes obligés de déménager dans une autre ville par exemple. Mais à force, ce sont devenus de véritables spirales qui rendent les gens dépendants. L’addiction aux écrans existe vraiment et elle comporte des risques importants.
Les concepteurs des applications « social » sont aux manettes de systèmes où tout est pensé pour rester capté. Les mécanismes mis en place sont hyper-puissants et la plupart d’entre nous aujourd’hui peuvent citer une appli à laquelle ils sont « addicts » !


Pour mieux comprendre ce phénomène, le documentaire Netflix The Social Dilemma (ou “Derrière nos écrans de fumée” en France) est vraiment bien fait.

socialdilemna2.jpg



Alors comment réagit-on ? Certains ne veulent pas en entendre parler et veulent vivre avec leur temps en pensant qu’on disait sûrement la même chose lorsqu’on a commencé à imprimer des journaux… D’autres s’inquiètent un peu mais ne voient pas vraiment par quel bout prendre tout ça… Quelques-uns essayent de tout éteindre mais ont toujours un petit prétexte pour y revenir…
Enfin, il y en a qui se disent qu’en apprenant à maîtriser les techniques utilisées par ces géants du web, il sera possible d’avoir les bons gestes et la bonne prise de distance pour lever les yeux de ses écrans et vivre à fond en profitant des grands services que ça apporte, avec équilibre entre le virtuel et la vraie vie.
Ces personnes n’ont pas envie qu’on arrête de chercher des moyens qui permettront d’être installés à bord d’un véhicule qui avancerait tout seul en toute sécurité et qui n’abîmerait plus la santé ni la planète. Elles n’ont pas envie qu’on laisse les usines déverser des produits toxiques dans les rivières alors que des sondes peuvent contrôler en temps réel leurs opérations. Elles n’ont pas envie qu’on réduise la capacité de calcul des super-ordinateurs qui pourraient être utilisés pour inventer des matériaux aussi pratiques que le plastique mais sans impact sur nos écosystèmes vivants.
Ces personnes sont curieuses et n’ont pas peur d’apprendre de nouvelles choses : apprendre à coder, essayer de programmer son propre robot, imaginer un blog pour ses amis, assembler et commander des objets connectés sur une carte d’électronique, concevoir des designs et chercher à les imprimer en matériaux propres, participer à des hackathons pour proposer la ville du futur, faire des montages vidéo pour présenter des idées écologiques, streamer des conférences, analyser des data pour réussir à convaincre, prendre le temps de sécuriser ses comptes personnels, rejoindre des équipes de projets et partager ses idées pour inventer …
Il existe de nombreuses activités qui permettent de développer ses compétences numériques !


nesa-by-makers-736784-unsplash.jpg

Chez TeenLabs, nous faisons partie de ceux qui croient que chacun est capable de mieux comprendre le Numérique, qu’en avoir une meilleure maîtrise sera une chance pour l’avenir et permettra même ensuite d’imaginer et de proposer de meilleures applications.
Nous croyons qu’il est essentiel que les adultes de 2035 puissent profiter dès maintenant des activités extrascolaires proposées par des passionnés qui leur permettent de développer leurs compétences et de découvrir des métiers qu’ils pourraient avoir envie de faire ensuite à leur tour.



Pour illustrer notre vision assez simplement, on peut utiliser une comparaison : des adolescents qui vont à un club de théâtre ne vont pas tous devenir des acteurs, mais cela leur permettra d’avoir expérimenté la gestion du trac et le besoin de se préparer longuement pour bien connaître son texte.
Alors pour revenir aux compétences numériques, on pense par exemple qu’apprendre à coder en pratiquant des langages informatiques de plus en plus complexes permettra aux jeunes d’être à l’aise pour comprendre les contraintes du développement d’un projet, de collaborer efficacement avec des équipes de développeurs et des financiers en présentant les besoins à prévoir pour garantir le succès d’un projet.
Ou un autre exemple : nous pensons aussi qu’avoir suivi des ateliers de modélisation en 3D pourra donner envie de poursuivre jusqu’à s’orienter vers des métiers industriels du futur comme les ingénieurs de véhicules autonomes ou les designers de mobiliers adaptés aux séjours en hôpital.

Il est essentiel de permettre à tous les adolescents de découvrir les opportunités offertes par le monde du numérique.

« Tous les jeunes » c’est important pour nous : on veut que l’inclusion soit une réalité, quel que soit son quartier, son sexe, son origine, son talent, son rêve, sa situation scolaire… Le Numérique n’a pas de frontière et s’enrichit des différences de chacun.
Pour cela, il faut concrètement avoir accès à ces activités et notre rôle est de mettre en relation les jeunes, les organismes, les initiatives, les possibilités…


Et vous, quelle est votre vision du Numérique ?

Pensez-vous, comme nous, que notre époque nécessite de s’adapter très vite et en permanence ?

Que développer ses propres compétences permettra d’avoir plus de chances pour son avenir ?

artificial-intelligence-astronomy-machine-learning-73910.jpg

Notre mission :

Parce que, pour nous, il est essentiel de donner accès à tous les jeunes à des activités de qualité, pas toujours faciles à trouver, notre mission principale, c’est de rechercher sans relâche les formations disponibles, adaptées aux jeunes de moins de 20 ans et de les aider à se former..

Nous voulons que chaque adolescent, entre 12 et 20 ans, scolarisé ou non, puisse découvrir, s'approprier et développer des compétences nouvelles, à fort potentiel d'avenir.

Au-delà de tout autre critère, nous invitons les jeunes qui n’ont pas peur d’aller découvrir de nouvelles expériences, de tester et d'innover avec enthousiasme, persévérance et ténacité.

Nous leur proposons un espace unique d'entraide pour les guider pas à pas et les encourager à se dépasser.

image perso.png    La Fondatrice :

Sylvie Jouanard a été cadre au cœur des nouvelles technologies pendant une douzaine d'années. Elle est aussi passionnée par l'éducation des jeunes générations. Mère de 3 enfants, elle cherche en permanence la meilleure façon de les accompagner en tâchant de garder le précieux équilibre entre l'évolution de la société, les compétences individuelles à développer, la personnalité de chacun et la transmission de valeurs humanistes.
En 2019, voyant son fils aîné absorbé par le jeu en ligne du moment, elle entreprend des recherches pour trouver les activités qui permettent aux Ados de devenir acteurs du numérique.
Elle décide alors d'aider les jeunes à découvrir ces formations car elle croit fermement que ces compétences leur permettront de mieux trouver leur place dans notre société qui évolue à toute vitesse. Elle est convaincue que cela leur donnera des clés pour formuler des propositions et prendre part aux meilleurs projets pour l'avenir.
Son ambition est de permettre à tous de découvrir des activités, des projets, des métiers...
Elle veut les inviter à tester et se lancer pour gagner en assurance et en confiance, afin de pouvoir affiner leurs préférences jusqu'à leur propre orientation professionnelle.
Elle propose la mise en place d'un espace unique d'échanges, d'entraide et de collaboration.

Fruit d’un travail de recherches des meilleures formations disponibles, TeenLabs est lancée : c'est la plateforme de référence qui donne accès aux meilleures activités disponibles, rassemble et guide les adolescents, aide leurs familles à découvrir un univers d'experts passionnés et d'opportunités offertes par le monde du Numérique.

Suivez TeenLabs pour rester informé.e de nos nouveautés : inscrivez-vous !

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Ils nous soutiennent :

BNP.png  Initiative.jpg  EL.jpgdagobert.pngPositive%20Planet.png  Chaudros.png  BGE.png