fbpx
Sélectionner une page

Lorsque l’on parle d’activités numériques, celle dont on entend le plus parler aujourd’hui est le coding (programmation par langage informatique). Mais ce n’est qu’une étape!

Coder, c’est écrire des commandes pour donner des ordres à l’ordinateur et atteindre un résultat.

Partant d’une page blanche, le créateur du programme va imaginer le rendu. Ensuite, il faut définir le cheminement d’execution en respectant la logique informatique. Enfin seulement, vient l’encodage sur écran pour commander la machine.

La création numérique est possible sous des formes multiples.

Par exemple, la robotique nécessite de prendre en compte les contraintes physiques et matérielles. C’est une réelle activité de création physique et d’anticipation numérique :

Son imagination permet de définir la forme de son robot et les actions qu’on veut qu’il effectue.

mon robot doit tenir debout… il ne doit pas être trop lourd pour son moteur… il doit avoir une pince si je veux qu’il puisse attraper des objets…

Il est possible d’apprendre par itération, c’est-à-dire “mon robot est tombé… je vais le modifier pour qu’il reste debout… je recommence encore une fois…”, cela peut nécessiter beaucoup de temps. Ou on peut aussi se documenter scientifiquement à propos des lois physiques par exemple.

Quand on est en groupe, on peut aussi faire appel à la connaissance des autres.

C’est seulement une fois ce travail de préparation finalisé que l’étape d’encodage des commandes sera saisie sur le logiciel de communication avec le robot.

La création visuelle est une autre activité numérique qui a l’avantage d’aider à comprendre les images qui nous entourent.

Prendre des photos, les modifier, leur ajouter des détails… La plupart d’entre nous s’est déjà amusée des petits trucages proposés par les réseaux sociaux.

Aller plus loin et apprendre à utiliser un logiciel de traitement d’image permet de développer des compétences de préparation et d’anticipation de son résultat final. Cela permet aussi d’acquérir un regard critique sur les photos en ligne.

Il est important que les jeunes soient familiers avec ce type de raisonnement et à l’aise avec les outils d’interface informatique car si les technologies évoluent très vite, la logique reste toujours la même depuis la création de l’informatique.

Savoir imaginer et réfléchir à ce qu’on veut obtenir,  rechercher des informations, confronter ses idées, s’adapter aux contraintes d’un outil… Toutes ces étapes sont communes à toutes les activités de création numérique.

C’est bien cela dont nos ados ont besoin aujourd’hui, pour leur avenir.